Corsica Sport Travel, organisateurs de voyages sportifs en Corse

Le jour d'après un marathon !


Après avoir couru le Marathon d'Ajaccio ou celui de Paris ce week-end, comment êtes vous physiquement ce lundi matin ?
Regardez autour de vous, vous n'êtes pas seul !



Les marathons ont bien changé leur façon de communiquer.
Elle est loin l'époque où seule comptait la souffrance du marathonien pendant l'effort. La sacralisation de l'athlète sur-homme risquait de dégoûter le commun des mortels, le coureur du dimanche qui rêvait en silence de courir un marathon.

Le running est devenu un sport populaire.
Peut-être même le plus populaire tant sa pratique s'est démocratisée. Vous avez forcément entendu autour de vous des personnes vanter la simplicité de l'équipement nécessaire et la facilité de mise en route : 
"on enfile un short, une paire de chaussures et zou... c'est parti"
C'est presque aussi simple que cela, car la tendance à l'ultra connexion ( montres, cardio, téléphone pour courir en musique) et au sur-équipement (tenue respirante, chaussures spéciales etc...) rendent les choses un peu plus complexes. 
Mais toujours est-il que le running est sans doute le sport le plus simple à mettre en place : une route et on court !
Cela participe donc à l'engouement général pour les marathons et autres courses sur route.
Et les organisateurs d'événements sportifs l'ont bien compris : ils ont donc changé de mode de communication, multipliant les courses ludiques (la Parisienne pour les filles, les Colored Race pour le fun, les courtes distances en musique...) les rassemblements pour pratiquer ensemble (souvent sponsorisés par une marque ou un équipementier) et les spots publicitaires montrant le marathon sous un autre angle.

Et vous avez suivi le mouvement ce week-end en courant l'un des nombreux marathons possibles dans le monde.
Peut-être avez vous couru le 40 eme Marathon de Paris à la poursuite des kenyans. Vous étiez 43 317 coureurs à essayer de rattraper Cybrian Kotut qui a "avalé" la distance en 2h07'11 secondes !

Mais peut-être aviez choisi de courir le Marathon ou semi marathon d'Ajaccio ?
Courir en Corse dans un tel paysage est un privilège que vous avez partagé avec 660 autres personnes, sur les 3 distances au programme.
Le vainqueur du Marathon d'Ajaccio ( Jérôme Charton) à couru en 2h57'37", Romain Salomon du Mont à parcouru les 20 km en 1h15'34" et Abdel Karim Chadouchi à passé 34'34" sur les 10 km.

Un peu d'humour

Et en ce lundi ensoleillé et printanier (du moins pour ceux qui vivent en Corse) vous vous sentez peut-être bien seul au bureau ou à la maison.  Seul et endolori, souffrant de courbatures, tirant sur vos cuisses lourdes pour vous extraire de votre fauteuil, traînant les pieds dans la rue ou n'osant pas monter les marches d'escalier qui vont vous permettre de rejoindre votre lieu de rendez-vous.
Vous souffrez en silence du mal d'un lundi matin post marathon !

Car ce week-end, vous avez fait mal à votre corps sur une course d'endurance !
Mais regardez autour de vous, vous êtes sans doute nombreux, finisher ou vainqueur, à marcher "curieusement"

Nous sommes presque tous égaux le lendemain (ou pire le surlendemain) d'une course comme un marathon ! La preuve en image :


Pensez tout de même à beaucoup vous hydrater, et à bien récupérer en suivant les conseils des spécialistes Corsica Sport Travel.
Peut-être pourriez vous même choisir un stage d'entrainement en Corse avec les meilleurs spécialistes du Trail, Ultra Trail, Marathon, cyclisme ou encore Triathlon en Corse.
Mais surtout ne tardez pas trop à recourir...


Rédigé le Lundi 4 Avril 2016 à 14:26 | Lu 94 fois modifié le Vendredi 20 Mai 2016

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Novembre 2017 - 11:52 le Trail Napoléon et le reste du monde...

Mardi 25 Avril 2017 - 15:37 Le trail de la Gravona

Jeudi 2 Mars 2017 - 17:53 Les nouveautés du Trail Napoleon 2017